« Monde » dans les vœux présidentiels (1959-2001), portraits croisés.

Quels emplois, quelles conceptions, quelles préoccupations ?

 

 

Exercice 5.1 Examen de la forme « monde » sous Weblex

 

Le corpus :

43 allocutions de 1959 à 2001, cinq locuteurs. Casse originale, pas de catégorisation, travail en surface, sur la forme graphique

 

1. Premiers éléments descriptifs

 

- Examiner les partitions.

- Taille du corpus, des différentes parties, nombre et longueur des phrases.

- Vocabulaire de chaque locuteur (index hiérarchique) sur la partition TEXT-AUTHOR

- Index de la forme monde en effectif absolu, sur l’ensemble et par locuteur.

- Spécificités de la forme monde. Sur la partition TEXT-AUTHOR.

 

 

 

Note : Selon la casse on pourra entrer par exemple le motif [M|m]onde

 

 

 

2. Contraster les usages sous la forme de graphes de connexion : Lexicogramme récursif associé à une forme.

 

On se propose d’aborder les vœux présidentiels en contrastant les réseaux de cooccurrents construits autour de la forme monde.

 

- Sortir le lexicogramme récursif de la forme monde sur l’ensemble du corpus et pour chaque locuteur.

 

 

 

Les paramètres : aucune étiquette d’arc, seuils de fréquence et de probabilité par défaut, disposition non hiérarchique.

 

 

 

Comparer les configurations obtenues.

- Attirances lexicales, syntaxiques, sémantiques, thématiques… ?

- Quels contrastes ?

- Quels pôles d’attraction (France, Europe, nous…) ?

- Ces représentations peuvent-elles indiquer des pistes de recherche ?

Quelles visions de la France ? Une relation au monde sereine, posée, confiante, arrogante, pessimiste, inquiète, volontaire ? Les emplois de monde et l’ethos présidentiel…

 

3. Retourner au texte, repérer les régularités :

 

- Sortir les segments répétés comprenant la forme monde. Sur la partition locuteur (voeux-text-author)

- Examiner les concordances, contextes, références de monde.

 

4. Rechercher des co-présences notables. Monde et France, nous, Je, Europe… ?...

 

Quelques exemples :

 

"monde"[]*"france"%c within s

 

« monde » suivi d’un ou plusieurs mots quelconques, suivi de « France », avec endormissement de la casse. Limité à la phrase (within s) à 50 mots (within 50, …)

 

 

Plus simplement : (« monde » suivi d’un ou plusieurs mots quelconques, suivi de « France »

 

"monde"[]*"France"

 

 

« monde » suivi de 1 à 5 mots quelconques, suivi de « France » :

 

"monde"[]{1,5}"France"

 

5. …et comparer leur distribution statistique

 

- Sur un même graphique sortir les spécificités de monde et nous, monde et France…

(Sur la partition Text-Author).

 

 

 

Note : Utiliser pour ce faire les champs source A et source B et non l’expression : monde|nous|France saisie dans le seul champ A et qui équivaut à un groupe de formes.