LCI A quoi servent (encore) les vœux présidentiels ?

BFMTV.com : Les vœux, exercice dépassé ?__

A quoi servent (encore) les cérémonies des vœux présidentiels? (20 minutes.fr)

Les voeux présidentiels servent-ils à quelque chose? (BFMTV.com)

A quoi servent les vœux de François Hollande? – (lexpress.fr)__

Les messages de vœux, plus encore pour les vœux aux Français mais cela est vrai également des vœux aux corps constitués, à la jeunesse, aux forces vives permettent au chef de l'Etat de s'exprimer dans un cadre rituel. Le rituel légitime le pouvoir, voire dans certains cas le sacralise. La parole du président de la République, parce qu'il s'agit des vœux est donc plus légitime à ce moment qu'en d'autres circonstances. C'est donc précisément parce que la parole présidentielle peut être, parfois contestée qu'il est important pour le chef de l'Etat de s'exprimer dans ces circonstances particulières que sont les voeux. La multiplication des occasions, les vœux adressés non pas aux seuls Français comme c'est le cas pour le 31 décembre pourrait certes diluer en quelque sorte la force du rituel, mais ces occasions restent un moment privilégié pour le chef de l'Etat de s'exprimer sur des sujets de son choix tout en consolidant son image. Si les vœux aux français du 31 décembre suivent une règle établie depuis le début de la cinquième République, le marathon des vœux peut être l'objet des quelques ajustements. Cela n'en reste pas moins une mise en scène du pouvoir, certes moins codifiée que ne sont les vœux aux Français, mais qui permet au Président de la République d'affirmer sa légitimité, précisément parce qu'il s'agit d'un cadre ritualisé. En chaque début d'année le président de la République dispose ainsi d'occasions multiples de construire un ethos, de dérouler son plan de bataille mais aussi de faire quelques annonces. Notons que les cérémonies de vœux ne sont pas spécifiques à l'exécutif national. Parmi quelques exemples on peut mentionner les cérémonies de vœux des conseils départementaux, des conseils régionaux, des conseils municipaux...C'est un moment important qui ne peut être négligé. Enfin, la multiplication des chaines d'information en continu, l'impact des réseaux sociaux, la présence des journaux en ligne accélère le rythme de l'information. Ces moyens de communications deviennent une caisse de résonnance pour ces discours que le président de la République ne peut négliger. En aucun cas donc, on ne peut considérer que la pratique soit dépassée.